K6A

“K6A est un collectif de Writers (artistes/muralistes de Graffiti), de BeatMakers de MC’s, de Chefs Cuisiniers et d’Humains disparates qui specialisent en chilling supreme.”

Les Origines du crew par MONK-E

“Nouvellement arrivé sur la rive-sud, prolifique et ambitieux, je vivais le besoin grandissant de me retrouver une famille dans cette jungle urbaine du 450. Un graffeur rappeur n’était ni un graffeur ni un rappeur complet sans une identité de crew. Identité qui m’a été permise par la fortune rencontre de Saer et de son jeune et talentueux acolyte Serak. Hold Up Visuel devint le nom et l’idéologie de base du collectif. Une prise d’otage artistique se concoctait dans mon 3 et demi de Longueuil jouant le rôle de writters bench. Avec une dévotion quasi obsessive, nous multipliâmes les missions de promulgation légales et illégales de cette nouvelle famille. La rencontre de Osti amena un souffle de fraicheur au collectif et ce à un moment ou des drames internes allaient ébranler l’existence du HUV. Un besoin de se redéfinir naissait. Un nouveau crew voyait le jour. Les multiples discussions métaphysiques et philosophiques compliquaient la recherche d’un nom pour ce nouveau crew car chaque membre avait pour focus une facette différente de notre vision collective. La question principale restait Que sommes-nous? Et bien la question devint la réponse lorsque Saer en guise de jeu de mot parla d’un code postal qu’il avait vu à sa job. K6A. Qu’Est-ce que c’est? Kocessa? Une nouvelle décharge d’inspiration venait de nous frapper de plein fouet. Mettre k6a sur la map et ce au-delà d’un 450 déjà cicatrisé par nos bombardements devenait le focus collectif. Parallèlement à mon évolution dans le monde du graffiti, mon grind musical était tout aussi présent. Cette recherche d’une famille musicale m’amena à rencontrer un des graffiti bombera les plus imposants de l’époque : Loes HYH aka Loe Pesci. Un respect mutuel nous amena à collaborer sur une vision d’un projet musical faisant la promotion du real hip-hop et sa nature multidisciplinaire. Loes était membre du collectif 9Majesty qui regroupait des rappeurs anglophone comme The Narcycist, D-Shade, Rugged Intellect pour n’en nommer que quelques-uns. Un seul de leurs membres rappait en français et ce membre allait jouer un grand rôle dans mon évolution musicale : Maybe Watson. Les collaborations se multiplièrent entre Loes, Watson et moi et ce, sans nécessairement avoir une identité de groupe. La vision d’un collectif Hip-Hop multidisciplinaire vu le jour lorsque les graffeurs et Maybe Watson embrassèrent l’idée d’unir mes 2 cercles de créations en un seul mouvement multidisciplinaire qui se ferait la promotion mutuel dans leurs réseaux respectifs. L’idée fit fureur et magnétisa petit à petit les raquons manquant à l’équation. !?! “

———————————————————————

Les Origines du Crew par OSTI ONE

” Yer 7h du soir. Mon superviseur chez CRC vient de nous hook up une folle batch de champignons Venusiens pis on est tous assis autour de ma table, mode conference. Quelques regards anticipateurs s’echangent pendant que les vagues de swag comencent lentement a nous hit. Quelques ricanements. Puis subitement le whole vibe nous frappe et on derappe vers une soiree astro-spatiale qui sera loger infiniment dans le lobe occipital divin et celeste de l’Univers. Ok, rewind quelques mois. Je viens de rencontrer Saer, Roda, MonkE et Serack au Underpressure 2000. On chill sur le defunt rooftop coin Ontario et St-lo, celebre pour les visites nocturnes de la communaute vandale dla ville. Devant une murale juteuse de Saer et MonkE les presentations se font, on echange le gange et les sketchbooks se font mutuellement detruire. Un throw up one-line me merite une place d’honneur avec Saer, et il me rappellera plusieurs fois pour aller tagger le centre ville. Cest le debut dune famille qui fera un impact irreversible sur ma vie. Une couple de sessions de bombing et puis Saer m’invite a la fete de Monk-E et cest la que je suis mis dans HUV, le crew precurseur du K6. Hold Up Visuel. Le premier crew Montrealais que je posera ici et la jusqua ce que des beefs internes nous force a changer le lineup et le nom de l’equipe. Recru de l’annee je shift le focus du crew, qui etait a la base un groupe de muraliste du south shore, vers une direction plus centree sur montreal et sur le vandalisme gourmand. Cest a mon petit appart de pointe St-Charles que la fameuse Mushette qui crea la dynastie K6A ce manifeste. Saer procure le knowl mathematique quil a soustrait a une boite postale de son 9 a 5 du temps. K 6 A. Quesseca!?! ou juste? cest quoi? Ma premiere interpretation sera “Casser Ca” mon appetit pour la destruction prime sur les definitions quon ce lance en groupe. L’enthousiasme est la. Tout le monde feel le nom, reste juste a sceller eternelement le Logos par une visitation trance-galactique commune. HUV est trancher au bourreau tandis que K6A renait des trippes du vieux crew comme un phenix visceral, assoifee par la creation destructrice et l’acte de definition. Tu suis pas? all good homie, le nom est sur les murs. Et les murs parlent plus qu’ils écoutent. “

Click

Click encore là ! 

K6A_Paint_14

K6A_Paint_96

K6A_Paint_1751