Delphine Dussoubs aka Dalkhafine : entre illustration, animation 2D et VJing

Originaire de France et basée à Montréal depuis 2013, Delphine Dussoubs aka Dalkhafine réunit l’illustration, l’animation 2D et le VJing au cœur de son parcours artistique coloré. Sa fibre créatrice la pousse à se lancer dans une multitude d’expérimentations. Ainsi au sein du collectif BBBlaster qu’elle forme avec Louise Druelle, Delphine se lance dans la création des visuels de la tournée Peace is the Mission de Major Lazer en 2015.
Participante à la 21e édition du festival Under Pressure, qui se déroulera du 10 au 14 août pour célébrer la culture urbaine partout à Montréal, découvrez-en davantage sur le parcours de Dalkhafine, cette artiste multidisciplinaire qui nous emporte dans son imaginaire.

Fresh Paint : Bonjour Delphine, tu es une artiste multidisciplinaire : illustration, animation 2D et VJing. Originaire de France et basée actuellement à Montréal, peux-tu nous en dire plus sur ton parcours, de tes débuts solo sous le nom de Dalkhafine à la création du collectif de VJing BBBlaster ?
Dalkhafine : J’ai fait 5 ans d’études dans le domaine du cinéma d’animation 2D et 3D, puis j’ai commencé en tant que pigiste dans la publicité. J’ai ensuite déménagé à Montréal en 2013, et depuis je travaille plutôt dans l’univers de l’animation 2D, l’illustration et le show. Le fait d’être pigiste est un grand atout car cela me permet de choisir les projets sur lesquels je veux travailler, prendre du temps pour moi quand je le veux, mais aussi d’expérimenter de nouvelles techniques : depuis peu, par exemple, je me suis mise à la peinture (fresques / lettrages) alors que c’est un domaine que je ne connaissais pas tant que ça avant.
Concernant notre collectif de VJ BBBlaster, je me suis associée à Louise Druelle, nous avons fait les mêmes études en animation et on suivait le travail de chacune. C’était assez naturel d’être dans le même collectif car nos deux styles se répondent et nous avons principalement les mêmes sources d’inspiration.

FP : Au cours de ton cheminement artistique, quelle a été l’une de tes expériences ou découvertes la plus surprenante ou la plus exceptionnelle ?
Dalkhafine : Je n’ai pas eu de découverte surprenante, cependant je peux dire que lier le domaine de l’animation et de la musique est quelque chose que j’aime de plus en plus apprendre / faire. Le VJing ou l’univers du show, c’est un peu comme réaliser un clip musical et penser un décors de spectacle en même temps. Tu fais fiter tes animations avec le beat, tu crées en fonction de la couleur musicale que tu entends… c’est vraiment inspirant, surtout que je ne suis pas une musicienne! Alors ça m’apprend beaucoup de chose, et aujourd’hui je vois la musique différemment.

C2_BBBlaster

FP : Comment as-tu été amenée à créer les visuels de la tournée Dear Girl de Pharell Williams en 2014 et du Peace is the mission Tour de Major Lazer en 2015 ? Et, quelle est ton inspiration pour choisir et concevoir des animations qui soient les plus représentatives de la musique ?
Dalkhafine : Pour Pharrell, j’ai été directement contactée par Yoann Lemoine (Woodkid) afin de travailler sur la tune « Hot in here » pour son show à Coachella. Puis comme ça s’était bien passée, ils m’ont recontacté pour travailler sur trois nouvelles tracks pour son Dear Girl Tour à l’automne 2014. Les designs ont été réalisés par l’illustrateur Niark1, donc je n’avais qu’à m’occuper de l’animation 2D.
Pour Major Lazer, c’est le réalisateur New Yorkais Mike Burakoff qui nous a contacté au sein de BBBlaster afin que l’on crée les designs ainsi que les animations pour l’une des tracks du tour. On a presque eu carte blanche, il fallait juste respecter la thématique « jungle » alors c’était vraiment le fun à réaliser.
Il voulait notre style, donc on a juste créé ce que l’on aimait faire. Je pense que mon inspiration vient d’un beau melting-pot des vidéos clips que je regardais étant petite, mais aussi je visionne beaucoup de courts métrages en animation 2D et suis pas mal d’artistes sur instagram. C’est plein d’inspirations quotidiennes qui rythment mon travail.

FP : Ta première participation avec nous (la galerie FreshPaint) fût lors de notre événement Queens Creation, rassemblant des femmes qui ont contribué à la communauté de l’art urbain par leur talent. En cette occasion, tu as créé une déesse hindoue, que retires-tu de l’expérience Queens Creation ? Quelle connexion ressens-tu avec l’art urbain ?
Dalkhafine : Je ne viens pas de ce domaine, même si j’ai toujours trippé sur les fresques et graffs dans la rue. Mais je trouve ça vraiment top de m’y mettre petit à petit, c’est comme explorer une nouvelle voie. Et puis je suis habituée à faire du petit format, alors ça me fait sortir de ma zone de confort haha! J’ai vraiment eu du fun à faire la fresque pour Queens Creation, surtout dans le cadre de cet évènement- là qui donne la parole aux femmes.
Pour moi quelque part, l’art urbain est un peu un moyen de s’exprimer mais à plus grande échelle et d’exposer son travail aux yeux des passants. Ici, tu n’es plus dans le cadre d’une galerie qui te choisit en tant qu’artiste, mais c’est plutôt toi qui choisis de montrer (en vandale ou pas) ce que tu veux montrer. C’est un support à la portée de tous, tout le monde peut y contribuer à sa façon (collages, peintures, graffitis à la bombe… ) et je trouve ça plutôt cool. Ça peut être aussi un bon moyen de faire passer un message pour certains (Obey, Miss Me… ) ou tout simplement de venir égayer la rue.

FP : Entre le 10 et le 14 août, le festival Under Pressure va prendre place à Montréal afin de célébrer pour la 21e année consécutive la culture urbaine. Peux-tu nous parler de l’oeuvre que tu t’apprètes à concevoir dans le cadre du festival ?
Dalkhafine : Je travaille actuellement sur un collage d’une section de deux fenêtres pour le bâtiment La Patrie au coin Sainte Catherine / Avenue de l’Hôtel de ville. C’est la première fois que j’utilise cette technique alors je trouve ça assez excitant. Je tourne autour de la thématique animale et de la jungle pour ces deux panneaux. J’aime bien dessiner des animaux sauvages dans un environnement naturel et organique, car ça vient un peu casser le côté linéaire et droit du paysage urbain.

FP : D’autres expérimentations artistiques en ébullition pour 2016-2017 ?
Dalkhafine : Je vais essayer de me diriger un peu plus vers la peinture / fresque, faire plus de résidences d’artistes pour développer ça et surtout voyager pour rester inspirée!

Dalkhafine
TUMBLR | FACEBOOK  | INSTAGRAM

cargocollective.com/delphinedussoubs

 

What’s up Mtl | Du 02 au 15 Novembre 2015

Mercredi, 4 Novembre 2015

WUP01
LANCEMENT DU 20ème NUMERO, FEMINETUDES | 18H

L’équipe de FéminÉtudes, la revue féministe et autogérée de l’UQAM, vous invite à son lancement anniversaire pour le 20e numéro sur le thème « Héritages féministes : tensions et parallèles ».
FéminÉtudes a 20 ans, venez fêter avec nous !

Lieu: La Passe, 1214 de la Montagne
Plus d’informations

Jeudi, 5 Novembre 2015

WUP02PARTY 5 ANS, POW POW, TRIPLE LANCEMENT | 18H

Eh oui! Ça fait maintenant déjà 5 ans que nous publions de la bande dessinée. On veut célébrer cet événement avec vous!

En plus du lancement de nos trois livres de l’automne :
• “Whitehorse” de Samuel Cantin
• “Je vois des antennes partout” de Julie Delporte
• “Comment faire de l’argent” de Luc Bossé

Lieu:VV Taverna, 195 rue de Bellechasse
Plus d’informations

WUP03ART ATTACK| 19H-22H
Art Attack est un événement organisé à la galerie Fresh Paint Gallery qui a lieu tous les trois mois pour célébrer l’achèvement de chaque nouvelle exposition. Le public est invité à découvrir le nouveau décor dans une ambiance festive où bière et DJs sont au rendez-vous. Pour l’occasion, des artistes faisant partie de l’exposition sont également invités à collaborer à l’événement et à fusionner leurs styles respectifs pour créer une œuvre à l’effigie d’Art Attack.

Loin de l’ambiance guindée des vernissages traditionnels, l’expérience Art Attack c’est donc avant tout une expérience de partage entre public etartistes, mais aussi entre les artistes eux mêmes. Fresh Paint nous propose ainsi une façon originale et conviviale de découvrir l’univers des artistes de Montréal et d’ailleurs.

Lieu: Fresh Paint Gallery, 221 rue Sainte Catherine Est 
Plus d’informations

 

Vendredi, 6 Novembre 2015

WUP06LE FEMINISME EST-IL BLANC? DEBAT/LANCEMENT| 18-20H

À l’occasion de la parution de l’ouvrage LE SUJET DU FÉMINISME EST-IL BLANC? FEMMES RACISÉES ET RECHERCHE FÉMINISTE, sous la direction de Naïma Hamrouni et Chantal Maillé, les Éditions du remue-ménage vous convient à un débat sur la question avec les auteures du livre, le vendredi 6 novembre prochain de 18h à 20h à la Librairie Le Port de tête .

Entrée libre et gratuite. Venez discuter et célébrer avec nous!

Lieu: Librairie le Port de Tete, 262 av Mont Royal Est
Plus d’informations


WUP04
TRANSBODIED| 22H

Hip Hop / Soul Funk / House / Techno

BRANCHE n.m. : Collectif d’artistes montréalais né d’un état euphorisant qui se rapproche d’une transe, la Branche parle de musique et d’évènements nocturnes. En parallèle, elle propose tout un agrégat de disciplines – arts numériques, photographie, vidéos, performances – qu’elle mettra en scène au grès des soirées…
TRANSBODIED p. p. :
Néologisme qui désigne un état de transe – état de conscience modifié – conduisant à une libre expression de l’esprit par le corps.

Lieu: TBA
Plus d’informations

Dimanche, 8 Novembre 2015

WUP07MUSEOMIXMTL – DEVOILEMENT DES PROTOTYPES| 14H
Dimanche, 8 novembre à 14h nous vous attendons nombreux pour vous dévoiler les nouveaux prototypes créés lors de l’édition 2015 deMuseomixMtl !
Les 6, 7 et 8 novembre prochains, le MAC Musée d’art contemporain de Montréal nous ouvre ses portes pour trois jours de co-création technologiques.

Sur le terrain, dix équipes de six férus de l’innovation, du web, de la culture et bien plus vont concevoir des prototypes afin d’enrichir l’expérience muséale.

Lieu: MAC, Musée d’Art Contemporain, 185 rue Sainte Catherine Ouest
Plus d’informations

Mercredi, 11 Novembre 2015

WUP09PANORAMA DU MOUVEMENT “BLACK LIVES MATTER”| 20H
Nobody in the world, nobody in history, has ever gotten their freedom by appealing to the moral sense of the people who were oppressing them.”-Assata Shakur

Projections Insurgées présente: Un panorama du mouvement Black Lives Matter!
Avec:
Winnie Mandela, Run The Jewels, Muzion, Webster, 2Bal 2Neg, Casey, Jon Stewart.

Lieu: Céda, 2215 rue Delisle
Plus d’informations

 

Jeudi, 12 Novembre 2015

WUP010
EX-VOTO FETE SA PREMIERE ANNEE| 17H
5 à 7 avec pleins de suprises et rabais, pour fêter les 1an de la boutique de vêtements et accessoires vintages Ex-Voto!

Lieu: Ex-Voto, 6534 blvd Saint Laurent
Plus d’informations


WUP16

LANCEMENT DU LIVRE D-TRACK/DETROIT|19H30
La maison d’édition Neige-galerie vous convie au lancement du carnet d’artiste « Détroit/D-Track » du slameur/rappeur D-track (David Dufour), le 12 novembre 2015, au bar Le Bleury-Bar à Vinyle, à Montréal.

Lieu: Le bleury, Bar à vinyle, 2109 rue de Bleury.
Plus d’informations

WUP14
COMPLEXE R – COMPAGNIE DE DANSE EBNFLOH |20H
Pouvons-nous résister aux excès de la vie moderne ou finiront-ils par avoir raison de notre santé mentale? C’est la question que pose Alexandra ‘Spicey’ Landé dans Complexe R, faisant allusion à la structure primitive du cerveau reptilien qui gère les instincts liés à la motricité, la vigilance et la survie de l’espèce.
Poursuivant sa croisade pour le décloisonnement de la culture hip-hop, elle renforce l’influence de la danse contemporaine sur la danse de rue en mettant en scène cinq danseuses d’horizons variés. Soif de pouvoir, voyeurisme, quête éperdue de visibilité font partie des symptômes d’une pathologie collective que l’on combat par la révolte ou que l’on fuit dans d’illusoires paradis.

Exigeante, la danse hip-hop s’ancre dans une théâtralité teintée de danse house, b-girling/b-boying et de waacking, elle trouve de nouvelles formes pour notre plus grand plaisir.

Lieu: MAI, 3680 rue Jeanne Mance
Plus d’informations

Vendredi, 13 Novembre 2015

WUP08MOVIE POSTER SALE| 10H
Suite au succès de notre première vente d’affiches qui avait eu lieu lors du mois de juin, nous avons réussi à mettre la main sur une toute nouvelle collection débordante d’affiches de classiques du cinéma! De plus, nous avons réussi à déterrer des boîtes de notre première collection qui n’étaient pas disponibles en juin. Cela signifie donc que cette fois-ci, nous aurons plusieurs milliers d’affiches datant des années 1940 jusqu’à aujourd’hui. Il y en aura pour tout les goûts..

Lieu: Au 33 tours, 5425, rue Casgrain
Plus d’informations

WUP11BON ENTENDEUR | 22H

Deux ans d’existence seulement et déjà plus d’une vingtaine de mixtapes devenues cultes sur le vieux continent…
Le Vendredi 13 Novembre 2015, l’AEHEC et le Comité Prépa Unexpected sont fiers de vous convier au tout premier concert de Bon Entendeur en Amérique du Nord.
Ce soir là évadez vous avec les maîtres de “l’electro-chilled”, un son que vous ne retrouverez nul par ailleurs!

Lieu: 1432 rue Crescent
Plus d’informations

 

Samedi 14 Novembre 2015

Screen shot 2015-11-02 at 8.12.02 AM
EXPOZINE| Tout le week-end
Fondé en 2002, Expozine est un salon où les éditeurs, les écrivains et les artistes indépendants peuvent se rencontrer et se faire connaître auprès des lecteurs. Les exposants proviennent de partout au Canada, des États-Unis et d’Europe, pour venir présenter leur travail au sein de cette manifestation bilingue de l’édition indépendante maintenant la plus réputée en Amérique

Lieu: 5035 rue Casgrain
Plus d’informations

Dimanche, 15 Novembre 2015
WUP17PANTONE, (LA) CRÉATION | 17H
Malgré des origines différentes, UMR – Montréal, Chapelle MTL et Kizi Garden Records partagent une même vision et une passion commune pour la house et la techno. Cependant leur intérêt pour la musique dépasse largement le cadre des musiques électroniques, et c’est cette curiosité qui les pousse aujourd’hui à aller plus loin.

En effet ces musiques qui nous accompagnent le jour et nous font danser la nuit ont évoluées à travers de nombreux courants et tirent leur essence d’une large palette de genre musicaux, qui méritent à leur tour d’être explorés.

Påntône est né de l’envie de proposer à des artistes d’horizons complètement différents une occasion de s’entendre, de partager, et d’expérimenter le temps d’une soirée. C’est pourquoi Påntône croit en cette grande marmelade d’artistes, qui permet de mêler les goûts, les couleurs, les rythmes et les genres.

Musicalement, on choisit aussi peu ses goûts que l’on choisit ceux de ses proches.Toutefois ces goûts évoluent, se nourrissent de la différence et de la nouveauté. Ainsi avec cet évènement, Påntône espère offrir une chance à chacun de rassasier son appétit sonore et donner à tous l’envie de sortir de sa zone de confort musicale afin de découvrir de nouveaux styles, de nouvelles têtes et de nouveaux assortiments sonores.

Lieu: La Maison Sociale, 5386 Blvd Saint Laurent
Plus d’informations

Recap | Art Attack #11

La folie Under Pressure continue. Echauffement à l’espace 221 de la Fresh Paint Gallery avec l’événement Art Attack. En plus me marquer le début de la nouvelle exposition, Art Attack invite 4 artistes du show en cours à collaborer ensemble, le temps d’une murale, qui restera visible jusqu’au prochain Art Attack à l’Automne. Le tout ambiancé par Construct et les membres de Knife & Fork.

Pour la 20ème édition d’Under Pressure c’est tout un melting pot d’artistes qui s’est rencontré à Fresh Paint, artistes étrangers, locaux, nouvelle génération et pionners, pour nous offrir d’impressionnantes murales. Alors que Monk-E et Adida Fallen Angel joue sur le ying et yang dans une ambiance épurée noire et blanche, le quatror formé d’Isaac Holland, Rachel Ziriada, Mikhail Miller, Shane Anus, nous plonge dans un gros trip psychédélique multicolores fait de sculptures de papier-maché, d’illustrations, canevas, et spray cans. Entre les deux: l’artiste Lapin, revient pour sa visite annuelle à la Fresh Paint, cette fois-ci influencé par Klimt! A ses cotés, Loks-Can, rend hommage à Montréal qu’il visite pour la première fois, et ESKRO s’amuse à coup de spray can, prouvant que son jeune age ne l’empeche pas de manier la canette comme un chef. Parlant de chef, Zilon trone au centre de la galerie, ses personnages en Or, se dédouble pour vomir davantage de figures humaines, qu’on ne se lasse pas de regarder. Beeforeo quant à lui s’amuse entre la déconstruction de son blaze dans laquelle se fond des constructions architecturales. C’est avec un immense plaisir qu’on retrouve la graffeuse Wuna, qui sera présente au festival, cette fois-ci elle propose une esthétique uniquement féminine, tout comme sa consoeur EGR tout droit venue de Toronto! Enfin, parce qu’on pense à la relève, le Programme Graffiti Lachine, présente Axe and Tchug, ainsi que plusieurs tableaux réalisés par les enfants du programme!

Au 256, la France était à l’honneur hier soir avec nos amis de Art By Friends! L’artiste Brokovich a débarqué de sa Haute Savoie le temps d’une résidence. Il nous présente plusieurs illustrations inspirées par sa venue dans notre ville. Dans sa valise, Frank Mekidech nous fait découvrir son monde complétement fou, fait de skatebord et de skull fondues dans des vinyles! Puis hommage à la culture skate avec l’Odyssé Tour, une exposition de skate illustré par un ensemble d’artistes Français! L’exposition est visible tout le mois d’Aout, pressez-vous!

Recap|Beaux Dégâts #31

Ce fut encore une fois un succès pour les Beaux Dégâts. Cette 31ième édition qui, en même temps, soulignait ses trois ans d’anniversaire a su comme toujours impressionner son public. Mercredi dernier, fidèles à leur location traditionelle, le dancefloor des Foufounes Électriques, nos six équipes se sont affrontées pour la première place sur les thèmes de Star Wars et comédie musicale. Après le premier décompte, Latecr, 3rdEye, Woodland Creatures, Sugar4Brain, Les Enfants de Chienne et The Last 30 Days ont commencé le combat à coups de pinceau. Sur les rythmes entraînants de Construct, Dj présent à la dernière édition, ainsi que Bevvy Swift et DJ Henward, notre animatrice de la soirée toujours au rendez-vous, Ella Grave, a partagé son énergie avec la foule!
Un petit virement de situation s’est annoncé par Les Enfants de Chiennes, reconnus pour être farceurs, qui ont laissé tomber la compétition. Ils ont tout effacé leur œuvre et ont inscrit «t-shirt à vendre» à la place. Qui s’attendait à voir ça aux Beaux Dégâts? Comme on dit : «Ça fait partie de la game!». Nous avons aussi eu la chance d’accueillir Le Cartel qui en ont profité pour présenter leurs produits Montréalais. Pour ajouter encore plus à cette soirée remplie de surprises, nous avons eu droit, à la mi-temps, à de nombreuses performances par Osti One // Monk.E // Chacalcolik // Clay // Tehu présentées par End Of The Weak Montréal. Bière en mains, le public a bien été bien servi. Malgré leurs deux victoires précédentes, l’équipe de Latecr s’est faite détrônée par les gagnants de la soirée : Woodland Creatures!
Ne manquez surtout pas la prochaine édition des Beaux Dégâts qui se tiendra le 8 juillet! Pour une soirée que vous ne regretterez pas!

Recap|Beaux-Dégats #30

Par Célia Kingsbury.

C’est dans une ambiance artistique et stimulante que s’est déroulée la 30ième édition des Beaux Dégâts mercredi, le 29 avril dernier. Toujours aussi bien accueillies par nos fidèles hôtes les Foufounes Électriques, six équipes ont participé à cette compétition rassemblant live painting, musique entraînante, bières et beaucoup de plaisir! Ce mois-ci les artistes se sont affrontés sur les thématiques du Muppets Show et Metal Album Cover et nous ont offert des résultats toujours aussi impressionnants après les deux heures écoulées.
LATECR, qui remettait son titre en jeu, n’a pas réussi à etre détrôné. TROU, les Amanchures et Hoar Kor qui ont tous participé aux Beaux Dégâts dans le passé étaient également de la partie. C’était une première apparition à l’évènement pour Liquid Paper et Alien Gimp Monks et leur participation a apporté encore plus de diversité aux différentes toiles réalisées durant la soirée. Durant la mi-temps, nous avons eu la chance d’assister à un «breakdance battle» confrontant les danseurs de Concordia VS McGill. Dans une ambiance festive, tant les danseurs que le public dégageaient une fébrilité contagieuse qui s’est installée jusqu’au décompte final. Le tout sur la musique des DJ Construct et Wally, ainsi que notre DJ invité Bliss. les artistes s’inspirant de la thématique de the.

Soyez des nôtres pour la prochaine édition des Beaux Dégâts, mercredi, le 27 mai prochain où l’évènement fetera ses 3 ans!


Plus de photos!

Best of 2014| Beaux Dégâts

No need to introduce you to Beaux Dégâts. Over the last 2 years this art mash-up event has hosted some amazing murals, and 2014 was not an exception to the rule! Let’s review what happened this year at Les Foufounes éléctriques.

The Foufounes’ walls saw many talented artists this year.  203 crew won the first Beaux-Dégâts of the year, going on with 4 victories. Remember their crazy murales?Beaux Dégats

The Tadaists, got on well too! Winning the last Beaux Dégâts, with a painting of Nightmare before christmas & Rudolf, they totted up 4 victories ! They will defend their title at the next Beaux Dégâts, and try to beat the winner of the year: The Woodland Creatures. Indeed, with 5 victories in a row, the Woodland Creatures was the best team of 2014, and made it to the top team of Beaux Dégâts ever! They will face IronAxe, next february for a special beaux-dégats at Igloofest! Don’t miss it

Under Pressure 18th Edition en images !

 

 

Le festival Under Pressure fêtait son 18ème anniversaire il y a une semaine ! Découvrez ou remémorez vous ces bon moments passez pendant ce festival communautaire qui rassemble l'ensemble de la culture urbaine autour de valeurs authentiques du mouvement Hip Hop, Graffit, Street Art, Skate, Breakdancing etc .